Fracture ouverte

Publié le par Burlington

Comme à l’accoutumé, quelques citations de Charlie Bauer, extraites de Fractures d’une vie, deux en fait, la première qui me suit depuis que j’ai lu le livre et la seconde, les dernières phrases du livre. D’accord je vous ai raconté la fin, mais je suis sûr que vous ne m’en voudrez pas.

 

Deux hommes mis en situation de souffrance, de misère, ne sont pas nécessairement « frères de misère ». Si cette fraternité-là existait, il n’y aurait plus guère de misère, c’est évident.

 

La porte de la prison, une fois encore résonne dans mon dos. Je suis du bon côté et la résonnace d’acier n’a plus le même impact.

Je sais que l’on ne sort jamais vraiment de prison après y avoir tant vécu. On sort avec la prison. J’ai aujourd’hui les armes et les clefs de ce savoir et j’ai tant besoin d’apprendre encore.

Ma femme, mon amie, ma camarade, qu’il est bon d’être là avec toi. Viens, ne perdons pas de temps, nous avons tant à vivre !

Publié dans Citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article