Printemps

Publié le par Burlington

Qu'ils sont doux les premiers beaux jours !

Assis au soleil
Le chant des oiseaux couvre
Le bruit de la ville

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
sous la peau nue
vibre un désir
pas tout à fait un haïku, plutôt hors-sujet, mais bon, c'est bref et tu aimeras peut-être .....
Répondre
B
Oui mais bon on a bien le droit de vibrer d'ou on veux, quand même !
R
lumière dorée -couvrant la rumeur de la villele cri des hirondelles

matin lumineuxricochant sur les immeublesle cri des hirondelles
Répondre
B
Clap, clap, clap